Combien coûte une fenêtre ?

Fuel, électricité, bois ou encore gaz, le prix des énergies ne cesse de grimper. Pour réduire sa dépense énergétique annuelle, les propriétaires de maison individuelle sont de plus en plus nombreux à vouloir repenser leur isolation thermique. Cela passe prioritairement par des travaux de rénovation des fenêtres qui constituent bien souvent le point noir de la déperdition de chaleur des habitations. Mais avant de se lancer dans un tel chantier de rénovation des menuiseries, comment en estimer l’addition finale ? Combien coûte une fenêtre ?

Combien coûte une fenêtre bois ?

Bien plus onéreuse que ses homologies en PVC ou en aluminium, la fenêtre en bois est en perte de vitesse. Il n’en reste pas moins que ce matériau naturel apporte une touche chaleureuse et atemporelle parfaite pour toutes les habitations style longères, tout en offrant de remarquables performances thermiques.

En raison des habitations parfois très anciennes pour lesquelles sont destinées ces ouvrants, il est souvent difficile d’anticiper le prix d’une fenêtre en bois. Cela dépend pour beaucoup de la forme de l’ancienne menuiserie et de ses côtes. Pour un modèle aux dimensions classiques, il vous faudra compter au moins entre 300 et 700 euros.
Quant à la pose en elle-même, elle ne peut être chiffrée qu’au cas par cas puisque les matériaux de construction des murs peuvent être très variables (briques, terre battue, chaux, pierres, etc)

Combien coûte une fenêtre PVC ?

En raison d’une conception simple et peu onéreuse, la fenêtre PVC est aujourd’hui la plus répandue dans les maisons françaises. Plus de 60% des habitations individuelles en sont équipées.
Ces ouvrants de couleur blanche la plupart du temps présentent de nombreux avantages, à commencer par celui d’afficher d’excellentes performances thermiques, mais également phoniques.

De surcroît, ce polymère étant bon marché, la fenêtre PVC est bien moins coûteuse qu’une version équivalente en bois ou en aluminium. Alors, combien coûte une fenêtre PVC ? En moyenne, entre 150 et 400 euros. La facture peut toutefois rapidement s’alourdir si vous optez pour un vitrage retardateur d’effraction ou encore pour des ouvrants incorporant de la domotique.

Combien coûte une fenêtre aluminium ?

Si le PVC a longtemps les faveurs des ménages français, ceux-ci sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’aluminium. Outre un esthétisme moderne et un coloris personnalisable, la fenêtre alu offre en effet des performances qui n’ont rien à envier au PVC, et qui sont bien souvent nettement supérieures grâce aux nombreuses avances technologiques de ces dernières années. Par ailleurs, sa longévité et sa bonne tenue dans le temps sont tout à fait remarquables.

Alors, que coûte une fenêtre aluminium ? A comparaison égale avec un modèle PVC, la facture sera nécessairement plus lourde. Une fenêtre alu standard coûte entre 250 € et 500 €.

Que vous optiez au final pour un châssis bois, en PVC, en aluminium ou mixte, il faut garder en mémoire que les prix d’une fenêtre varient également en fonction de la qualité choisie, des performances de celle-ci, mais également des nombreuses options qui peuvent s’y ajouter. A noter enfin que l’ensemble des fourchettes de prix précédemment énumérées s’entendent pour des modèles double vitrage milieu de gamme. Une version triple vitrage vous coûtera nécessairement plus cher, mais vous permettra également de réaliser des économies d’énergie et de gagner en qualité de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *