Comment réaliser des économies en chauffage ?

Le chauffage représente de 50% à 70% de la facture énergétique des foyers français en fonction du lieu de résidence et de la performance de l’isolation du logement. Un budget considérable qu’il est toutefois possible de maîtriser, voire de diminuer.
Alors, comment faire des économies de chauffage tout en conservant un « chez soi » confortable à vivre ?

Faire vérifier son installation de chauffage par un professionnel

Cela peut paraître une évidence, mais pour diminuer sa facture énergétique, il faut que votre système de chauffage soit le plus performant possible.

Dans le cas d’une chaudière à fioul, au gaz ou même au bois, le contrôle annuel imposé par le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 est le moment privilégié pour le chauffagiste pour s’assurer, non seulement de la conformité de votre installation, mais également de ses performances, en particulier si vous avez souscrit à un contrat d’entretien.

Enfin, pensez à faire ramoner votre cheminée et tous les conduits d’évacuation, mais également à vérifier que les conduits d’arrivée d’air soient propres.

Isolation : les gestes pour réduire les déperditions de chaleur

Au même titre que la performance de votre système de chauffage, l’isolation d’un logement est également un élément clef vous permettant de réduire votre facture énergétique :

  • la première étape consiste évidemment à isoler les combles perdus qui représentent à eux-seuls plus d’un tiers de la perte de chaleur d’une maison ;
  • les fenêtres sont également des éléments qui facilitent les échanges avec l’extérieur. Il est donc bon de s’assurer que les joints sont encore en état et, le cas échéant, les remplacer. Notez qu’il ne faut absolument pas boucher l’arrivée d’air située au-dessus des ouvrants, car elle permet le renouvellement de l’air intérieur et évite les situations à risque ;
  • les volets peuvent également jouer un rôle. En les abaissant, y compris dans les pièces inoccupées la nuit, vous réduisez les pertes de chaleur d’environ 2% ;
  • le fait de calorifurger vos tuyaux d’eau chaude, c’est-à-dire de les isoler à l’aide de manchons par exemple, permet une économie d’énergie 3%. Celle-ci peut être plus importante si ces tuyaux traversent une pièce non chauffée comme un garage ;

Maîtrise de la température intérieure

La maîtrise de la température intérieure de son appartement ou de sa maison individuelle permet de consommer moins d’énergie. Ainsi, selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), pour réduire sa facture de chauffage de 7%, il suffit d’abaisser la température d’un seul degré.

Plus globalement, c’est une gestion optimisée de la température de chaque pièce du logement qui permet de maîtriser sa dépense énergétique :

  • les pièces de vie : dans votre salon, votre cuisine ou encore votre salle à manger, votre thermomètre doit rester aux environs de 19°C ;
  • la salle de bain peut être chauffée à seulement 17°C quand elle n’est pas utilisée et à 22°C lorsqu’elle l’est ;
  • le bureau : s’il s’agit de votre bureau professionnel, une température plus élevée s’impose. Dans le cas contraire, 19°C suffisent ;
  • la chambre : pour bien dormir, rien ne vaut une couette douillette et un peu de fraîcheur avec 16°C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *