Où installer sa chaudière ?

Au sol, au mur, à la cave, dans la buanderie ou dans le garage, où installer sa chaudière à fioul, à bois ou encore au gaz de ville par exemple ? Ventilation, distance avec les pièces à alimenter en eau chaude, quels sont les critères à prendre en considération pour choisir le bon emplacement ?

Questions préliminaires à toute installation de chaudière

Qu’elle soit à condensation ou basse température, la chaudière est un système de chauffage qui prend une place non négligeable dans l’habitat. Son emplacement dans votre logement doit donc répondre à deux impératifs :

  • une production d’eau chaude performante et la moins énergivore possible ;
  • la meilleure intégration possible dans votre maison, tant en matière d’esthétisme que d’espace.

Les contraintes sécuritaires et techniques

Choisir le lieu d’installation de votre chaudière dépend du modèle que vous envisagez d’acquérir, mais également d’un certain nombre de contraintes et règles incontournables en matière de confort et de sécurité :

  • ventilation : qu’il s’agise d’une buanderie, d’un garage, d’une cave ou d’une cuisine, la pièce doit être suffisamment ventilée et aérée ;
  • évacuation post-combustion : l’évacuation des gaz de combustion est un élément qui détermine en général l’emplacement de votre chaudière puisque celle-ci doit se trouver à proximité d’une cheminée ou de tout autre conduit d’évacuation ;
  • distance avec les pièces d’eau : la circulation de l’eau chauffée par votre chaudière doit être la plus courte possible afin d’éviter les déperditions calorifiques. Plus cette distance est réduite, plus la chaleur produite est proche de la valeur de celle qui va effectivement être utile. C’est donc le meilleur moyen de réduire sa facture énergétique.

Cuisine, buanderie, garage, quelle pièce choisir ?

Cuisine, buanderie, garage ou encore cagibi, quel est le local le plus approprié pour l’installation de votre chaudière ? Outre l’esthétisme qui est une considération propre à chacun, le choix de la pièce doit être guidé par l’obligation :

  • d’une bonne aération permanente. Vous devez donc proscrire tout espace clos, comme une buanderie sans VMC ou autre dispositif de ventilation. Seule les modèles à ventouse ne présentent pas cette contrainte ;
  • d’une surface minimale puisque votre pièce ne doit pas faire moins de 3 m² utiles ;
  • d’un accès facile pour toutes les opérations courantes d’entretien ;
  • d’un espace de stockage du combustible suffisant et proche, notamment pour les chaudières à bois. Pour en faciliter le réapprovisionnement, il est essentiel que le bois bûche ou que les plaquettes forestières soient à portée de main ;

Précautions pour l’installation d’une chaudière

Plus performante, la chaudière au sol peut facilement s’intégrer dans une cuisine, dans une cave ou un garage. La seule contrainte est liée au poids de ce modèle qui ne doit donc pas être installé sur un plancher bois, ce qui reste relativement rare.

La chaudière murale est, quant à elle, une solution peu volumineuse et d’intégration très simple dans n’importe quel logement, même petit. En revanche, il est recommandé de ne pas la fixer sur une cloison sèche comme le BA13, mais directement sur un mur.
Veillez également à l’éloigner de tout autre appareil à même de dégager de la chaleur, pour éviter de l’endommager.

Vous envisagez l’installation d’une chaudière neuve ? Parlez-en à un chauffagiste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *