Quel est le rôle du thermostat d’une chaudière ?

Le thermostat est un élément essentiel à toute chaudière puisque sa fonction est de réguler la production de chaleur, voire sa distribution. Mécanique, programmable, sans fil ou connecté, il assure le confort dans l’habitation, tout en permettant de maîtriser la dépense énergétique.

Thermostat de chaudière : à quoi sert-il ?

Une chaudière est un équipement destiné à produire de la chaleur. Cette dernière est ensuite transférée à tous les appareils de chauffage de l’habitation via un fluide qui est généralement de l’eau. A la manière du moteur d’une voiture que l’on démarre, sans régulation, celui-ci tourne en permanence, et ce, même quand ce n’est pas nécessaire.

Le thermostat est un élément qui, couplé à votre installation, permet d’en réguler le fonctionnement afin que la température intérieure reste cantonnée dans la « zone de confort ». On entend par ce terme la température minimale et la température maximale entre lesquelles doit se situer le mercure de votre thermomètre dans les pièces de vie.
Le thermostat :

  • déclenche le fonctionnement de votre chaudière dès lors que la température de l’air ambiant passe en-deçà du seuil minimum ;
  • met fin à son fonctionnement dès lors que la température haute est atteinte.

Les différents thermostats

De par son fonctionnement, le thermostat contribue non seulement au confort, mais également à la maîtrise de votre consommation énergétique. Un aspect essentiel quand on sait que le chauffage représente à lui seul entre 55% et 60% de la facture énergétique des foyers français. Un chiffre qui peut grimper à 70% pour les logements les moins bien isolés.

Différents modèles coexistent, de la version standard à la toute dernière génération. Leur différence principale se situe dans leur capacité à gérer de manière plus ou moins fine la température intérieure du logement.

Le thermostat mécanique

Le thermostat « à roulette » est un modèle mécanique qui fut pendant longtemps le plus répandu. Peu onéreux, il manque toutefois de précision et est relativement lent à réagir. En déclenchant approximativement le démarrage ou l’arrêt de la chaudière, l’intérieur du logement peut être, soit trop chaud, soit trop froid. Dans les deux cas, il est source d’inconfort pour les occupants de l’habitation.

Le thermostat électronique

Contrairement au modèle mécanique, le thermostat électronique procure une véritable sensation de confort aux habitants. Il faut dire que cette version, plutôt que de systématiquement stopper la chaudière, va moduler son fonctionnement pour l’adapter à la température détectée.
Ce dispositif permet ainsi à la température ambiante de rester cantonnée avec précision dans la zone de confort.

En outre, en gérant mieux le fonctionnement de la chaudière, le thermostat électronique permet de maîtriser sa facture énergétique, voire de la réduire jusqu’à 10% grâce à un abaissement automatique de la température la nuit.

Le thermostat connecté

De dernière génération, le thermostat connecté offre bien des possibilités en matière de confort et de gestion de la consommation énergétique. Grâce à une application mobile, celui-ci est pilotable de manière sécurisée depuis un smartphone. Il est ainsi possible de déclencher à distance pour remettre la chaudière en fonctionnement pour réchauffer sa maison avant son retour du travail ou de vacances.
Certains modèles apprennent d’eux-mêmes les habitudes des occupants pour caler l’arrêt et le démarrage du chauffage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *