Quel type de chaudière choisir ?

Rendement, coût à l’achat, prix du combustible, surface à chauffer, bien choisir sa chaudière nécessite de prendre en considération bien plus que le seul prix d’achat. Alors, basse température, électrique, au gaz, au bois ou encore au fioul, quel type de chaudière choisir ?

Basse température ou condensation : quelle différence ?

La chaudière est un élément central de votre habitation principale ou de votre résidence secondaire car elle fournit la chaleur nécessaire à votre confort en hiver, ainsi que l’eau chaude à l’année.

Au fioul, au gaz de ville ou au GPL, deux grands modes de fonctionnement coexistent :

  • la chaudière à condensation : ce modèle présente un fonctionnement classique consistant à brûler un combustible. Par ailleurs, la chaudière à condensation est dotée d’un système de récupération des vapeurs d’eau (d’où son appellation) permettant de préchauffer le liquide circulant dans les radiateurs et autres dispositifs de chauffage. Outre l’amélioration des performances par rapport aux générations précédentes de l’ordre de 20 à 30%, cette technologie est considérée comme la plus performante. Par ailleurs, son impact sur la qualité de l’air est maîtrisé ;
  • la chaudière basse température qui chauffe les différents fluides à une température, non plus légèrement inférieure à 95°C, mais comprise entre 40°C et 50°C. Une température « basse » qui s’accommode parfaitement avec le confort moderne, tout en étant moins consommatrice en énergie. Ainsi, cette technologie est réputée pour offrir des rendements fort intéressants, ce qui contribue à alléger la facture énergétique d’au moins 10% par rapport à un modèle à combustion.

Quelle chaudière pour couvrir vos besoins ?

Si la chaudière au fioul est indéniablement la plus populaire de toutes, bien d’autres combustibles peuvent être utilisés pour produire la chaleur nécessaire à vos besoins quotidiens.

Fioul, gaz, GPL, bois, les différents combustibles

Si les produits pétroliers étaient jadis les principaux combustibles, aujourd’hui, on trouve également de :

  • la chaudière au fioul qui reste la plus répandue en France. En plus d’être performante, elle est particulièrement adaptée aux maisons individuelles ;
  • la chaudière au gaz de ville : idéale pour les pavillons, elle ne nécessite aucun ramonage et s’installe au sol ou en mural ;
  • la chaudière électrique qui est peu répandue en raison du prix de l’électricité qui ne cesse de grimper ces dernières années ;
  • chaudière solaire : si ce modèle tend à séduire un public toujours plus large, elle ne couvre que très rarement 100% des besoins d’un foyer. Un second dispositif complémentaire de chauffage est indispensable ;
  • la chaudière à bois qui présente l’avantage de fonctionner avec un combustible local et plutôt bon marché. Toutefois, l’alimentation de la chaudière n’est pas automatique, c’est à l’utilisateur d’effectuer cette tâche: ;
  • chaudière à granulés de bois (ou pellets) : contrairement à la version utilisant du bois, la chaudière à pellets est automatique. Elle offre surtout un plus grand confort d’utilisation que le bois bûche ou les plaquettes forestières.

Quels éléments prendre en considération pour choisir ?

Choisir votre future chaudière implique de faire le point sur vos besoins, vos préférences et vos contraintes, notamment en ce qui concerne :

  • le prix de la chaudière et de son installation ;
  • la possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt ou de tout autre avantage fiscal en fonction du modèle choisi ;
  • le coût du combustible aujourd’hui et son évolution possible dans les 10 ans à venir ;
  • l’entretien éventuel de votre machine ;
  • le nombre de personnes dans votre foyer ;
  • votre situation géographique ;
  • l’impact environnemental.

Ainsi, si vous êtes dans le sud de la France et que vous n’avez que des besoins restreints, le solaire peut éventuellement être adapté. Au contraire, si vous êtes quatre dans votre foyer et que vous habitez en province par exemple, une chaudière à condensation au gaz ou au fioul peut être la meilleure solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *