Quelle est la température idéale pour chaque pièce ?

Chambre, bureau, salon ou encore salle de bain, pour le confort des habitants, toutes les pièces ne doivent pas être chauffées de la même manière. Des températures différentes qui permettent également de gérer au mieux sa facture énergétique. Entre confort et maîtrise de la dépense, quelle est la température idéale pièce par pièce ?

La température dans le salon, la salle à manger et la cuisine

La température préconisée dans les pièces de vie comme le salon, la salle à manger et la cuisine est de 19°C. Mais il ne s’agit là que de la théorie, car plusieurs facteurs peuvent influer sur le ressenti, au rang desquels l’humidité, l’exposition de la maison, l’absence de vide-sanitaire dans les maisons anciennes ou encore votre activité.

Vous aurez alors tendance à monter un tantinet la température. Mais gare à la facture énergétique au sortir de l’hiver car, selon l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), 1°C de plus, c’est une consommation énergétique qui augmente de +7%.

A noter : le Code de la construction et de l’habitation stipule que la température recommandée à l’intérieur d’une maison individuelle ou d’un appartement est de 19°C. Mais entre ce qu’affiche le mercure et la température idéale pour chacun, c’est avant tout une histoire de ressenti.

Quelle température dans votre bureau ?

Dans le bureau également, le Code de la construction et de l’habitation préconise une température de 19°C.
Toutefois, si vous travaillez à domicile ou si vous restez longtemps assis, vous allez très vite ressentir une sensation de froid liée à votre manque d’activité physique. Vous n’aurez guère d’autre choix que de pousser le thermostat du radiateur de votre bureau de deux ou trois degrés, après avoir préalablement mis un pull supplémentaire.

La salle de bain

La salle de bain est une pièce à part dans un logement. On y passe peu de temps au cours d’une journée, mais à ce moment précis, il faut qu’il y fasse bon.
Dans ce cas, la chauffer toute la journée à 19°C alors que personne ne l’utilise ressemble fort à un beau gaspillage d’énergie. En revanche, 19°C, ce n’est pas suffisant au moment de sortir de la douche ou de son bain.

Idéalement, il faut donc abaisser la température à 17°C lorsqu’elle est vide et penser à remonter le thermostat à 22°C au moins 30 minutes avant d’aller faire sa toilette.

La chambre : un peu de fraîcheur pour un sommeil réparateur

Pour passer une bonne nuit de sommeil, rien de tel qu’une pièce un peu fraîche pour se blottir sous une bonne couette bien douillette. Et pour cause, puisque la température d’une chambre influence directement la qualité de notre sommeil, un constat qui a d’ailleurs été scientifiquement été démontré.

Ainsi, l’ADEME recommande de positionner le thermostat de votre chauffage à 16°C dans une chambre. Selon son orientation, le taux d’humidité ambiant ou votre frilosité, celle-ci peut facilement être comprise entre 16°C et 18°C sans réel risque d’alourdir votre facture énergétique. C’est moins vrai au-delà de 18°C, sans parler que vous aurez un sommeil plus agité et moins réparateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *